La Russie continue à garnir ses réserves d’or

 
 

Si pendant longtemps, la Chine était le plus grand possesseur d’or de tous les pays, elle cède sa place à la Russie. En janvier, cette dernière s’est approvisionnée en 0,6 million d’onces d’or pour garnir sa réserve. Soit, l’équivalent de 19 tonnes. Depuis, elle possède 1 857 tonnes de métal jaune, une richesse estimée à 80 milliards de dollars. Les Russes peuvent se réjouir de cette nouvelle, car cela va solidifier leur monnaie.

Par ailleurs, le gouvernement table sur cet actif afin de se prémunir contre les risques liés aux oscillations du taux de change et les sanctions.

La Russie possède les plus grosses parts de stocks en réserve aux USA

À l’heure où l’on parle, les réserves d’or de la Russie sont évaluées à 454 milliards de dollars. Une valeur qui se rapproche des 500 milliards, l’objectif final du pays. D’autant qu’il a vu sa structure évoluée au cours de la dernière décennie. La part de l’or à elle seule a quadruplé.

réserve d'or russie

À vrai dire, la Russie mène une politique agressive d’achat d’or sur les marchés mondiaux. Pour cause, elle est parvenue à dépasser la Chine, un autre investisseur important qui ne jure que par cet actif stratégique.

Pour ce qui est des réserves d’or stockées aux États-Unis, celles de la Russie sont les plus importantes. Au total, les 8 000 tonnes en stock lui appartiennent. Pour sa part, l’Allemagne a recueilli 3 000 tonnes, tandis que l’Italie et la France possèdent respectivement 2 500 tonnes.

À noter que les pays industrialisés ont tendance à convertir en or, près de 30 % de leur réserve de change.

L’or, un actif hors pair

Dans le domaine économique, le métal jaune n’a pas d’égal. C’est le seul et l’unique actif qui garde toute sa valeur, même en cas de crise. D’où son statut de valeur refuge. En guise de protection, les pays accumulent ainsi de l’or. En même temps, il permet de gagner de l’argent. Avec assez d’or en réserve, un pays peut en effet très bien se passer de n’importe quelle monnaie étrangère.

Pour ce qui est de sa fonction d’assurance contre les sanctions, la situation iranienne l’a confirmée. Lorsque l’Iran a été frappé par les plus dures sanctions, Téhéran n’a pas arrêté de vendre du pétrole en échange de l’or.

banque centrale russie

La banque centrale russe

Avec le prix du métal qui continue de croître, la valeur de l’or dans les réserves russes a connu une augmentation de 27 %. Elle est donc passée de 60,2 à 76,6 milliards de dollars. D’une autre part, l’achat d’or monétaire est une autre alternative à l’industrie nationale de l’extraction d’or. Notons en effet que la Russie se procure du métal jaune dans son propre territoire qui produit environ 300 tonnes par an. Il faut savoir que les deux tiers de cette production sont directement versés à la banque centrale russe.

Le partage, c'est la vie !

 

1 commentaire

  1. moyashi dit :

    Merci beaucoup pour toutes les nouveautés ! 🙂

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux