Le métal le plus léger au monde

 
 

Si l’aluminium est qualifié comme étant un métal léger, des ingénieurs américains ont décidé de relever le défi en créant un métal encore plus léger: le micro-lattice. Cet alliage métallique a été conçu en 2012 par des chercheurs des laboratoires HRL de l’Université californienne d’Irvine et du California Institute of Technology (Caltech). Il est à la fois ultraléger et structurellement solide.

100 fois plus léger que le polystyrène

a_10_1

Il s’agit d’une invention tout à fait innovante, car ce microlattice métallique pèse 100 fois moins que du polystyrène, pourtant, il est très solide. Il est en mesure de supporter une tension supérieure à 50%. Une fois que sa charge est enlevée, il peut reprendre sa hauteur initiale à 98%. Cette technologie est issue du dépôt d’une couche de nickel-phosphore sur un réseau photopolymère en 3D. Ce maillage a une densité de 0,9 mg/cm3 qui est assez similaire à celle des aérogels de silice ultralégers équivaut à 1 mg/cm3.

Un métal d’avenir

ml09jz-b781092069z.120130409133809000gl41d6h0h.1

Ce métal très léger pourrait servir à des précieuses applications grâce à sa résistance, notamment en aéronautique. Certes, il existait déjà des métaux ultralégers avant cette invention comme les aérogels, les mousses métalliques, les mousses polymères, les nanotubes de carbone, etc… mais ces derniers ne possèdent pas les caractéristiques de ce métal. Cet alliage créé par HRL est à la fois rigide et résistant. Outre que cela, sa capacité à absorber l’énergie ainsi que sa conductivité des matériaux plus lourds sont remarquables.

Ces qualités lui a permis d’être classé parmi les 10 innovations qui changent le monde du magazine américain « Popular Mechanics » en octobre 2012.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux