Industrie de l’armement, bientôt en manque de métaux « stratégiques » ?

 
 

Nous le savons tous, les métaux sont très utilisés dans de nombreux secteurs, dont l’électronique, l’automobile et les énergies renouvelables. Mais nous avons aussi l’industrie de l’armement qui est très dépendante de certains métaux et terres rares. Or les ressources comment à s’épuiser, ce qui inquiètent les principaux acteurs de l’armement. Détails.

L’armement, un besoin vital en minerais

Beaucoup ne le savent pas, mais l’industrie de l’armement est très dépendant de certains métaux et terres rares. Parmi les équipements de combat les plus grands consommateurs de minerais, nous avons les avions de chasse et les missiles. Prenons comme exemple les avions de chasse Rafale de Dassault dont les ailes sont fabriquées en titane. Sans oublier leur moteur qui contient du nickel et du cobalt, ou encore de leurs systèmes électro-optiques qui ne peuvent se passer de néodyme et d’yttrium, deux minerais de la famille des « terres rares ».

Un avion de chasse Rafale dans toute sa splendeur

Du côté des missiles, ils ne peuvent se passer de titane, mais aussi de nickel, cuivre, cobalt, ou encore de néodyme, tantale ainsi que d’autres métaux et terres rares. Le blindage des chars nécessite l’utilisation du tungstène. Enfin, les obus des missiles ont impérativement besoin de tantale dans leur fabrication. Ce ne sont que de simples exemples parmi tant d’autres. Tout ça pour démontrer que le secteur de l’armement dépend vraiment des métaux et terres rares.

Quels sont les métaux stratégiques dont les ressources s’épuisent ?

La préoccupation concernant la possible pénurie de métaux stratégiques ne date pas d’hier. Il y a 7 ans, la France créait le Comes, un Comité pour les métaux stratégiques qui a pour but de mettre en place un « lieu de dialogue et de réflexion force de proposition auprès du ministre chargé des mines dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de gestion des métaux stratégiques ». Depuis, le comité regroupe tous les principaux acteurs des industries qui dépendent étroitement des métaux. Pour la France, il y a les grands groupes aéronautiques, spatiaux ou encore navals comme Safran, Airbus Defense, ou encore Naval Group.

platine

Platine

Toujours en 2011, l’Union européenne avait également fait la liste des métaux dits « critiques ». Il s’agit des minerais menacés de pénurie alors qu’ils sont indispensables dans plusieurs secteurs, et pas seulement celui de l’armement. Selon la Commission européenne, « 39 matériaux bruts ont été identifiés comme essentiels pour la production des systèmes de défense et de leurs composants ». Le rapport avait également ajouté que 16 métaux sont actuellement déclarés « critiques » par l’UE : le cobalt, le platine ou encore le palladium.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux