Les investisseurs délaissent les métaux précieux à l’approche du 15 mars

 
 

Quand la Réserve Fédérale américaine  relève ses taux, les métaux précieux en souffrent. Un scénario qui se reproduit à chaque fois, car les investisseurs procèdent à une vente massive dès l’annonce du relèvement des taux d’intérêt. Ce qui coïncide d’ailleurs avec la situation actuelle.

Etant persuadés que la banque centrale américaine ne tardera pas remonter ses taux, les possesseurs de métaux précieux se sont précipités pour vendre leur or, argent, platine et palladium. Par conséquent, le métal jaune a vu son cours reculé de 2,3% en cinq séances alors qu’il était à son niveau le plus élevé depuis l’élection de Trump une semaine de cela. Un déclin hebdomadaire sans pareil qu’il n’a plus connu depuis novembre. Derrière l’or, les cours de l’argent suit la cadence et perdent 3,3%.

Fed : les hausses des taux vont se succéder

Face à un resserrement monétaire imminent et un dollar puissant ces derniers jours, les métaux précieux dévissent à une vitesse incroyable.Il en est de même pour le rendement sur les obligations américaines qui s’envolait à deux ans à un pic de 2009, indique une analyste de chez Naxitis.

Dans le contexte actuel, les investisseurs ont déjà fui le marché au profit d’autres actifs plus rémunérateurs. Or, le spécialiste penseque la tendance va se poursuivre et prévoit jusqu’à 7 hausses de taux de 2017 à 2018, contre 4 estimées par les marchés.

L’incertitude pèse sur les deux côtés de l’Atantique

Des perspectives douteuses pour le métal précieux. Les observateurs, quant à eux, sont partagés sur l’évolution des cours de l’or pour les prochains mois à venir. Selon Commerzbank, l’incertitude politique serait la raison de cet intérêt des investisseurs pour l’or de par son statut de valeur refuge.

Une incertitude qui concerne principalement les Etats-Unis avec la politique du président américain Donald Trump et l’Europe qui assiste à des élections importantes dans plusieurs pays. De fait, l’équipe de Commerzbank table sur une once à 1.300 dollar l’once d’ici fin 2017.

Mi-mars s’annonce rude pour les marchés des métaux précieux, elle pourrait même marquer un tournant dans l’histoire du métal jaune. Un responsable chez Saxo Bank voit le 15 mars comme « un jour riche en événements clefs à haut risque » avec la hausse attendue de la Fed et la fin de la trêve sur le plafonnement de la dette américaine. A cela s’ajoute l’élection néerlandaise qui figure parmi les élections majeures cette année en Europe. De quoi se serrer les coudes et faire décamper les investisseurs qui peuvent investir ailleurs que sur ce terrain glissant.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Investir dans l’or :

Investir dans l'or Achetez et vendez de l’or physique avec GoldBroker

Trader l'or Tradez l’or plus facilement que jamais avec le réseau social eToro

Infos Métaux