Quelques histoires insolites impliquant le métal jaune

 
 

Depuis l’antiquité, l’or est le métal précieux le plus convoité. En effet, plusieurs civilisations ont associé le métal jaune à la richesse et à la noblesse. Actuellement, il demeure une valeur refuge, que cela soit dans le domaine privé ou économique. Bon nombre d’objets sont fabriqués avec l’or, mais il en existe des plus farfelus, qui vous laisseront sans voix. Une autre histoire assez insolite à propos de l’or s’est également déroulée récemment, que nous allons vous conter de suite.

Des toilettes en or massif

C’est à New York que les premières toilettes en or vont pouvoir être aperçues. En effet, le musée Guggenheim, un des plus prestigieux musées d’art contemporain au monde, va accueillir la nouvelle œuvre de l’artiste italien Maurizio Cattelan. Cette sculpture, intitulée America, prend la forme d’une cuvette de toilettes, et considérée comme l’une des plus coûteuses. La raison est que, cette œuvre artistique est entièrement en or massif 18 carats.

Même si les œuvres d’art sont destinées à être contemplées, celle-ci peut être utilisée par les visiteurs. Effectivement, cette cuvette en or massif est installée dans de véritables sanitaires, et les visiteurs peuvent s’y soulager à leur guise. Selon les personnes qui ont essayé cette cuvette hors du commun, les avis sont unanimes : « cette œuvre n’est jamais aussi belle que lorsqu’on est en train de l’utiliser, étincelante, époustouflante, scintillante ». Toutefois, cette cuvette en or est bien gardée par des agents de sécurité pour éviter tout incident éventuel. De plus, le personnel de ménage passe toutes les quinze minutes afin de veiller à la propreté de cette œuvre d’art.

Accusé de vol en le cachant dans son anus

La Monnaie royale canadienne a été le théâtre d’une histoire invraisemblable. En effet, un employé de cet établissement est accusé d’avoir volé des palets d’or estimés à 180 000 dollars. Le plus surprenant est la façon dont cet employé s’y est pris, car selon les enquêteurs, Leston Lawrence aurait dissimulé un à un des palets d’or dans son anus. C’est le banquier de cet employé qui l’aurait dénoncé à son employeur. C’est depuis un an et demi que Leston Lawrence effectuait des dépôts de chèque de 7 000 dollars, rédigés par une entreprise de rachat d’or. Le banquier s’est interrogé sur la façon dont l’homme de 35 ans pouvait avoir accès à une telle somme, et a fait une petite enquête. C’est en découvrant le lieu de travail de son client que le banquier a fait le lien et l’a dénoncé à son employeur.

Lors du procès, les enquêteurs ont expliqué que le trentenaire ne pouvait pas sortir de l’établissement avec ces palets d’or dans la poche ou dans un sac sans passer par le détecteur de métaux. Par contre, le procureur général a justifié l’hypothèse selon laquelle l’employé aurait glissé les palets dans son anus. Pour preuve, un pot de vaseline a été retrouvé dans le casier de l’accusé. Maintenant, on est dans l’attente du verdict, qui a été mis en délibéré au 9 novembre prochain. Au total, les palets d’or dérobés par cet employé sont estimés à 179 015 dollars.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux