Les métaux industriels sauvé par la dépréciation du dollar

 
 

Les prix des métaux de base échangés au sein de la LME ont connu un double rebondissement, d’abord en s’essoufflant la semaine précédente, puis en bondissant spectaculairement jeudi dernier. Les analystes estiment que cette subite progression serait due à l’affaiblissement du cours du dollar. Les prix des matières premières qui sont libellées dans cette devise sont désormais moins onéreux.

Zoom sur l’état des prix des métaux de base

27yuan_600

D’après les analystes de la Commerzbank, le cuivre devrait bientôt connaître des jours meilleurs. En effet, le marché du cuivre devrait connaître un rééquilibrage sur le moyen terme. Il en résultera implicitement une hausse du prix du cuivre. Pour rappel, le marché du cuivre est excédentaire depuis 2016, mais il devrait se resserrer au milieu de l’année.

Le nickel est toujours en hausse

niquel_mina

Le nickel qui est le métal indispensable dans la fabrication de l’acier inoxydable maintient sa hausse cette semaine. Néanmoins, les analystes prévoient un déficit pour cette année 2016, ce qui sera une première depuis les cinq dernières années. En effet, l’INSG ou Groupe International d’Étude sur le Nickel a confirmé que l’offre devrait être en deçà de la demande pour cette année. Le déficit de l’offre devrait être d’une hauteur de 49.000 tonnes.

Situation de l’aluminium et de l’étain

steel_china-OMC-UE

La situation de l’aluminium connait le même revirement que le cuivre. En fait, le prix de l’aluminium s’est fortement repris depuis jeudi, en atteignant les 1.676.50 dollars, c’est le plus haut prix atteint depuis 9 mois L’étain, quant à lui est retombé à 16.800 dollars, mais une hausse est à prévoir dans les jours à venir.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux