Le marché du cuivre en fâcheuse posture depuis janvier 2015

 
 

Le métal rouge a mal débuté une année sur une note négative avec la Chine qui a baissé de façon brutale sa consommation dans le domaine. Depuis, il est souvent à différents aléas mais rien ne semble aller en faveur d’une réelle reprise à long terme.

Un métal dans la tourmente

tuyaux de cuivreEncouragé pendant quelques temps par le dollar, le cuivre est de nouveau à la baisse puisque tous les acheteurs qui possédaient des contrats sur le cuivre arrivant à échéance en ont profité pour récupérer leurs fonds, n’espérant plus une reprise de la Chine dans ce domaine. Cette attitude a participé à pousser le cours du métal vers le bas de façon immédiate.

Le ralentissement économique de ce pays a eu des conséquences immédiates sur un grand nombre de métaux dont le cuivre qui était jusqu’ici utilisé largement dans les projets de développement ou comme moyen d’obtenir un prêt. L’espoir d’une reprise dans le deuxième semestre de l’année reste entier puisque la Chine a de nouveau mis l’accent sur le développement industriel dans de nombreux domaines.

Des mesures chinoises qui désavantagent le cuivre

Pièce en cuivreCe pays asiatique prend des résolutions dans divers domaines qui vont influer de façon directe ou indirecte sur le cours du cuivre. L’assouplissement du fonctionnement monétaire pourrait représenter un nouveau moteur pour l’économie. A l’heure actuelle, il ne s’agit que d’une estimation. Le fait qu’aucun résultat concret ne soit visible a pour conséquence de rendre le cours du cuivre très instable car il ne sait pas réellement comment se positionner.

Le nombre de crédits accordés par les banques est également en hausse mais n’apportent pas les retombées attendues sur la croissance du pays avec un ralentissement évident. Dans l’attente, le cuivre passe de tendances haussières à tendances baissières sans avoir de référence plus parlante pour se stabiliser.

Il semblerait que cette situation doive durer pendant toute l’année avant de connaître un renouveau grâce à de nouveaux marchés. Il faudra ouvrir de nouvelles mines pour pouvoir y répondre car les gisements au Chili sont en train de s’essouffler.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux