Lutte de l’Union Européenne contre le dumping de l’acier chinois

 
 

Face aux tarifs de ce métal issu du pays asiatique, l’Europe a décidé de prendre des mesures radicales. Si la Chine est le premier producteur au monde, il n’est pas normal que ces produits soient importés, au détriment de la production locale au prix un peu plus élevé.

Une taxation de l’acier chinois

acacacL’Europe met en garde le pays asiatique sur ses pratiques discutables qui vont à l’encontre d’un état d’esprit de concurrence naturelle. La méthode de dumping fait penser que le métal proposé est le plus intéressant à acheter. Le prix correspondant est pourtant maintenu de façon artificielle par certaines sociétés afin de récupérer un grand nombre de contrats.

Selon la différence entre le prix affiché par la Chine et celui pratiqué par les autres pays mondiaux, l’Union Européenne a décidé d’appliquer une taxe sur les importations. Elle pourra aller de 10,9 à 25,2% afin de remettre tous les producteurs sur un même pied d’égalité et lutter réellement contre la concurrence déloyale. Les sociétés appliquant un prix très bas en subiront donc les conséquences avec de fortes taxes.

Une mesure transitoire ou définitive ?

acacLa décision de taxer les importations chinoises d’acier a été prise pour une durée de six mois, à l’issue de laquelle la nouvelle attitude des sociétés visées sera prise en compte. Le but n’est pas d’interdire complètement ces importations mais de rétablir l’ordre dans le domaine afin que la Chine n’estime pas qu’elle soit libre d’agir comme bon lui semble. L’Europe espère que cette décision fera réfléchir le pays asiatique sur de nouvelles façons de gagner en popularité.

Toutefois, si cette mesure ne s’avère pas suffisante, l’Union Européenne n’exclue pas de prolonger cette sanction. Une installation sur la durée de ce type de mesure serait un blocage pour la Chine qui n’aurait plus d’intérêt à poursuivre sa méthode de dumping. Il faudra attendre de connaître sa réaction car elle est tout aussi susceptible d’accepter les nouvelles conditions afin de garder la mainmise sur une certaine clientèle et s’assurer de réaliser des bénéfices dans le futur.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Investir dans l’or :

Investir dans l'or Achetez et vendez de l’or physique avec GoldBroker

Trader l'or Tradez l’or plus facilement que jamais avec le réseau social eToro

Infos Métaux