La Chine et la Russie veulent gagner le monopole de l’acier

 
 

Face aux grands noms de l’acier mondial, la Chine et la Russie ont fortement augmenté leur production de façon à devenir indispensables sur ce marché. Les exportations sont donc en hausse. Cette stratégie commence à alerter les autres pays qui ne souhaitent pas perdre de gros contrats face à un acier moins cher.

Une stratégie parfaitement élaborée

acacLa Chine a toujours été le premier pays producteur d’acier mais également le premier utilisateur. Avec une baisse de son chiffre d’affaires pour l’année 2014, la Chine a immédiatement réagi en produisant davantage et en réduisant sa propre consommation pour faire augmenter sa part de bénéfices.

La Russie, de son côté, a vu la valeur du rouble chuter de façon dramatique. La réaction du pays est alors particulièrement judicieuse puisque le pays a alors produit de l’acier en masse, comptant sur les prix faibles pour multiplier les ventes. Cette stratégie s’avère particulièrement payante puisque la Russie parvient actuellement à fournir un grand nombre de pays dans le monde.

Un cours de l’acier complètement perturbé

acLes manœuvres de ces deux pays ont eu pour conséquence de largement faire chuter le cours de l’acier. Si cette nouvelle configuration sert complètement les intérêts de la Chine et de la Russie, les autres pays producteurs s’inquiètent sur leurs capacités actuelles à pouvoir écouler leurs stocks dans le domaine. Les acheteurs peuvent à l’heure actuelle faire jouer la concurrence et acquérir de l’acier à un tarif plus qu’avantageux.

L’Inde fait partie des pays directement concerné par cette nouvelle car le pays cherche à sortir de l’ombre en se faisant un place de choix dans le domaine des métaux. Avec une telle offre, les petits pays producteurs auront bien du mal à se faire connaître puisque les acheteurs auront le choix entre bas prix et grande qualité de l’acier. La Turquie a tenu à lancer une enquête pour connaître les conditions exactes de production et savoir exactement si ce type de comportement est admis par les autorités ou s’il sera considéré comme de la concurrence déloyale à stopper.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux