Une mine sous-marine extraordinaire découverte dans l’océan Atlantique

 
 

Si sa découverte est véritablement le fruit du hasard, la nouvelle n’en reste pas moins très importante dans le monde des métaux. La quantité de métal découverte est particulièrement impressionnante et l’exploitation de cette réserve devrait intéresser de nombreux pays. L’heure est d’abord à l’évaluation de la taille de cette mine.

Du manganèse à perte de vue

sous marine2Les chercheurs océanographes qui ont fait cette découverte ont eu du mal à réaliser que les gros morceaux qui se trouvaient au fond de l’océan étaient en fait des morceaux de manganèse. Un examen de l’une des roches a permis de comprendre que cette découverte allait passionner. Les gisements sous-marins seraient donc bien plus importants que les hommes avaient pu l’imaginer jusqu’à présent.

Les photographies des amas rocheux contenant du manganèse laissent perplexes tant ils sont énormes. Même si les spécialistes ont déjà pu faire des découvertes de roches comme du cobalt ou du zinc, un gisement de cette taille est un véritable évènement, présent depuis des siècles à quatre mille mètres de profondeur.

Bientôt le permis d’exploitation ?

sous marine3

Cette nouvelle pourrait lancer une course entre les différents pays afin de décrocher en premier le droit pour pouvoir profiter de ces gisements sous-marins. Nombreux sont ceux qui détiennent un permis d’exploration, notamment dans un but historique et de recherche mais loin d’une utilisation industrielle. Les demandes devraient donc prochainement affluer vers l’Autorité Internationale des Fonds Marins qui gère ces ressources particulièrement précieuses. Elle seule pourra juger ce qu’il est en mesure de prévoir en face d’autant de matières premières.

Consciente du potentiel d’une telle découverte, il faut penser à anticiper les risques de pollution qui entourent une exploitation minière. L’Autorité Internationale des Fonds Marins a pour rôle de préserver les océans ainsi que la faune et la flore présentes. Un débat s’annonce donc entre les personnes qui vont estimer qu’il est indispensable d’exploiter ces ressources dans un contexte de pénurie pour certains d’entre eux et ceux qui vont estimer que protéger l’environnement est plus important. Ce fameux manganèse risque fort de rester dans l’océan Atlantique.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux