Les ferrailles représentent le plus gros gisement de déchets collectés

 
 

Le groupement professionnel des acteurs du recyclage Federec a publié récemment l’état des déchets collectés en chiffre. Selon les données, les ferrailles représentent la plus grande partie de ces objets recyclés. Ce sont des matériaux divers qui ont servi dans différents domaines.

Ces déchets ont été classifiés en trois rangs comme suit ; les ferrailles, les papiers/cartons et les matériaux non-ferreux. Après leur recyclage, ils sont de nouveaux vendus sur le marché. Les matériaux non-ferreux s’avèrent être les moins consommés, une fois qu’ils aient été revalorisés. Il s’agit essentiellement de l’inox, du cuivre, du plomb, du laiton ainsi que de l’aluminium, qui est sans doute le métal le plus recyclé.

Les ferrailles recyclées sont les mieux vendues

01

En 2013, la France a enregistré un volume de 12,9 millions de tonnes de ferrailles vendus, ce qui a permis de faire un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros. Contrairement aux matériaux non-ferreux, la collecte des ferrailles connaît une difficulté. Les volumes recueillis s’élèvent à 12,5 millions de tonnes, occasionnés par les déchetteries des véhicules et les véhicules hors usage qui constituent 20% de ce gisement.

En outre, la crise a effectivement impacté les volumes collectés, les réduisant à -9%. Il s’agit de la crise de l’industrie de transformation et l’artisanat ainsi que des vols sur les chantiers ou sur les voies de chemin de fer.
Concernant les matériaux non-ferreux, ce sont les usines Françaises qui consomment 50% de leur production. Ils représentent seulement 7% des 26,3 millions de déchets recyclés en 2013, mais rapportent 49% des 9,4 milliards d’euros réalisés par Federec.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux