Wall Street évolue en légère baisse

 
 

Une légère baisse se fait sentir dans les rues de Wall Street juste après l’ouverture. Avec un Dow Jones de 0,07 % et un Nasdaq de 0,20 % ; les investisseurs soupçonnent que l’origine de cette baisse serait les conséquences de la politique monétaire des États-Unis d’un rapport mitigé lié au chômage américain.

london-metal-exchange

L’indice vedette Dow Jones Industrial Average marquait 10,25 points à 15 316,35 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 7,55 points à 3 717,46 points. Décidément, la Bourse de New York a affiché une note contrastée. Le Dow Jones a pris le dessus face aux valeurs technologiques en chute dû à la dégringolade d’Apple.

Un rapport hebdomadaire satisfaisant

Wall-Street-cloture-en-nette-baisse_article_main

Crise syrienne, nomination du nouveau président de la FED et chômage américain semblent tous parier sur les valeurs sûres des composants du Dow Jones, s’estimant à jouer la sécurité selon Patrick O’Hare de Briefing.com. Cependant, le rapport hebdomadaire de la semaine close du 7 septembre s’est avéré en recul.

Les investisseurs ont fait face avec discrétion les nouvelles inscriptions hebdomadaires. La chute est considérable pour un total de 31.000 demandes en vue d’atteindre 292.000. Apparemment, ce chiffre satisfaisant serait le résultat des anomalies informatiques empêchant certains États de comptabiliser toutes les demandes d’allocation de chômage, a noté le département du Travail.

Wall Street face à la décision de l’Institution

Wall-Street-ouvre-en-nette-baisse_article_main

Ce rapport hebdomadaire a été très attendu par les acteurs du marché afin de déterminer l’envergure du problème.

Par ailleurs, la FED a fait de la baisse du chômage, une de ses priorités. L’institution hésitait à freiner ou non ses mesures de soutien de l’économie aux États-Unis lors d’une réunion de son Comité de politique monétaire les 17 et 18 septembre.

Or, Wall Street est susceptible à ces décisions qui sont en mesure de déséquilibrer la balance. Le marché obligataire de son côté évoluait en hausse aussi bien pour le bon du Trésor à 10 ans que celui à 30 ans.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Infos Métaux