Le matériau le plus réutilisé au monde: l’Acier

 
 

jd78L’acier se récupère facilement. En effet, même s’il est enfoui dans un amas de déchets, un simple tri magnétique suffira à le mettre en exergue. Ceci est possible dans la mesure où il dispose d’un caractère magnétique qui lui permet d’être attiré comme un aimant. Par ailleurs, il est possible de recycler l’acier, et ce, à l’infini. Ce système permet notamment de réaliser des économies de minerai, d’énergie et de chaux.

Depuis quelques années, la production d’acier issue du recyclage de ferraille compose plus de 40 % de la production mondiale d’acier. Par ailleurs, ces aciers recyclés sont utilisés dans la filière fonte et composent plus de 20 % du fer qui y est élaboré.

Un matériau recyclable

L’acier est entièrement recyclable et cela n’altère en rien sa qualité et ses propriétés. L’ensemble des composants de l’acier est réintroduit dans la bouche de recyclage une fois qu’ils ont été récupérés sur les sites de déconstruction.

arbre-de-precision-en-acier-16837-2316763

C’est notamment le pourcentage de matériau issu du produit en fin de vie qui détermine le taux de recyclage. En effet, il sera réutilisé comme matière première secondaire dans la réalisation d’autres produits. L’acier est un matériau qui se recycle aisément, mais le taux de recyclage peut varier d’un produit à un autre. L’on note par exemple que le taux de l’acier atteint les 65-70 % pour les armatures béton et s’élève à 98 % pour les poutrelles dans la construction. Chaque tonne de cet acier produite représente alors une production d’une tonne de moins pour les générations suivantes.

L’acier recyclé représente plus de 40 % de la ressource en fer utilisée dans l’ensemble des processus sidérurgiques mondiaux. En effet, plusieurs firmes recyclent annuellement de grandes quantités de ferrailles qui serviront ensuite à d’autres utilisations.

Un matériau éco-compatible

RTEmagicC_antimoine_023.jpg

L’on peut dire que l’acier est respectueux de l’environnement. En effet, même s’il entre en contact avec l’eau ou l’air, il n’émet aucun composé qui se veut toxique tant pour l’homme et l’environnement. Ce qui fait que les revêtements fabriqués en fer sont également respectueux de l’environnement. Les alliages qui le constituent et le processus suivi pour leur installation sur la tôle présentent un faible impact sur l’environnement.

Toutefois, lorsqu’ils sont soumis à de fortes températures, il se peut que certains types de revêtements organiques émettent des composées qui polluent l’air, notamment les COVs (composés organiques volatiles). Cela représente un risque faible, mais qui est toutefois à prendre en compte. En effet, les produits utilisés pour le revêtement sont des produits pré-laqués, issus de lignes de laquage industrielles.

Performances et durabilité

610440_support_acier_galva_prf_80_80_32_4m5

L’acier est également utilisé dans le bâtiment, notamment à l’intérieur. Qu’il soit utilisé de manière apparente ou non, ses propretés permettent de limiter les risques de corrosion.

Pour des applications plus exposées, la corrosion risque toutefois d’altérer ses propriétés. L’on note actuellement de nombreuses solutions qui permettent d’améliorer la durée de vie du fer, de manière à ce qu’il puisse être utilisé à long terme.

Ainsi, l’on a peu à peu vu la naissance de plusieurs matériaux durables et solides comme l’acier inoxydable, qui résiste naturellement à la corrosion, les revêtements organiques, mais également les revêtements métalliques, tels que la galvanisation.

Le partage, c'est la vie !

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire


 

Investir dans l’or :

Investir dans l'or Achetez et vendez de l’or physique avec GoldBroker

Trader l'or Tradez l’or plus facilement que jamais avec le réseau social eToro

Infos Métaux